jester

Membres
  • Compteur de contenus

    7
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    5

Réputation sur la communauté

1 Neutral

À propos de jester

  • Rang
    Newbie
  1. J'espère bien qu'il y aura encore des plantages... un concert de Sardou sans plantage ce n'est pas un vrai show ! ça donne de la vie et il a souvent joué avec ça... Et puis il est en rodage. Mais il y a un truc qui me gène vraiment, que je regrette, et qui n'a rien à voir avec la musique, les chansons, la voix... c'est sa tenue de scène. Je me souviens de super tenue de scène dans les 80, 90 et 2000... et la le costard avec noeud pap détaché , surtout pour des scènes d'été. Il aurait pu la jouer un peu plus cool façon Bercy 91 ou dans le style costard/chemise noir plus décontracté (chemise ouverte sans plus). Je trouve que ça fait un peu coincé et que ça ne lui va pas du tout... Il se la joue un peu trop Sinatra, vieux crooner américain. Un mec qui parle fringue... on aura tout vu !
  2. La qualité des smarphones ne permet pas de restituer la musique, par contre c'est l'outil idéal pour faire ressortir la voix sans artifice... on perd complètement les effets et l'enveloppe liée à l'orchestration. On peut donc juger de la voix... en réalité il peut chanter plus ou moins bien sans sentir de différence, merci le mixage de salle. La voix est très correcte à Nîmes, pas puissante ni claire comme autrefois, mais agréable sans donner le frisson, mais c'est la vie ! Pour le show on retrouve l'éternel setlist qu'il ressert depuis pas mal de concert et qui me fatigue, mais cela va en ravir beaucoup surement. Perso Les vieux Mariés, Le France et Je vais t'aimer, c'est bon... on a l'impression d'avoir une setlist 1970 depuis des années... sa plus grande période 80-90 avec ses meilleures chansons passe à la trappe. C'est de la que vient mon impression de Pb de génération... pourquoi ses vielles chansons démodées aux sujets démodés, aux styles démodés... pour un public de 70-80ans, OK, mais pas pour 35-50ans !!! Mêmes si il y a toujours des superbes chansons de la période 70, il y en a un bon paquet de désuètes en 2017 (Les vieux mariés avec le cliché des français moyens des années 50 qui découvrent le bonheur aux portes de la fin de vie, avec bobonne et son mari... oulalala, déjà jeune celle-la je pouvais pas la supporter! En 2017 ) Mais on a chacun notre lecture...
  3. C'est parti donc... et les videos YouTube aussi. Je note déjà que la voix à Nîmes est bien meilleur qu'à Montélimar: juste, plus clair dans les montées, bien placée... il fait souvent peiner dans les extras de Montélimar, on retrouve Sardou à Nîmes. Croisons les doigts que la mécanique tienne, il a quand même beaucoup de dates ! Je l'ai trouvé par contre assez statique sur les extraits... il n'a jamais été d'un grand dynamisme sur scène, mais sur Etre Une Femme on a l'impression que les manipulateurs on été boire une bière et la marionnette ne bouge plus !!! M'enfin on y va pas pour la chorégraphie non plus... Après pas facile de parler de l'orchestration sur des videos prises par téléphone... l'attente sera longue. Par contre déçu des extraits qui suggère un tour de chant encore pompé sur les précédents avec les mêmes chansons... l'Aigle Noir encore et encore. Je n'ai pas bien compris le sens du texte du Pape (du Billon en somme) façon IO Domenico (en moins réussi musicalement), plus clair sur le Figurant (qui ressemble trop à des chansons des derniers albums, la mélodie est identique, un texte par un vieux pour des vieux... heureusement je suis vieux et je connais les acteurs... mais de l'eau a quand même coulé sous les ponts... un remarke du Cinéma d'Audiard). Après à 70ans, on peut comprendre qu'il écrive avec la nostalgie de ces jeunes années, de ce qui l'a marqué, construit... mais c'est la aussi que je ressens la différence de génération justement. La où il était connecté avec son temps dans les années 80/90... il semble connecté aujourd'hui avec un passé qui n'est pas le mien. J'ai 46ans, je me suis construit dans les années 80-90... dans les années 70 je n'étais qu'un enfant, et les années 60 c'est la préhistoire comme dirait mon fils. Donc je peux comprendre la réflexion de la dame... car je me suis senti de la mauvaise génération en regardant les extraits... j'avais déjà eu cette sensation pour la dernière tournée. J'irais voir ce concert comme on zappe sur un vieux film vu 50fois, et qu'on regarde jusqu'au bout parce que le plaisir est toujours la et aussi parce qu'on a plein de souvenirs qui y sont attachés. Comme s'il pouvait nous arriver D'être et ne pas avoir été, je ne sais plus trop de qui est cette chanson
  4. Les festivals d'avant tournée servent à roder le tour... donc chacun de ces concerts ressemblera à celui de la tournée mais avec des essais: ces concerts d'été auront surement qqs chansons différentes qui seront conserver ou non (nouvelles ou non). La réception par le public ou la sensation sur scène permet de jeter celles qui cassent le rythme ou bien celles qui sont trop difficiles pour Michel. Il aura donc un tour rodé et bien calé pour la rentrée. Donc Il y aura sans nul doute des nouvelles chansons dans les festivals. Le coup de la dernière tournée est à la mode en ce moment et semble le dispositif marketing de base des boites de Prod: tous les anciens (groupes ou chanteurs) font leur dernière tournée où ne savent pas si ils vont pouvoir continuer. Pour Sardou je n'y crois pas un instant... et si la tournée est un gros succès ou si l'album se vend bien... l'animal enchainera. Bon j'ai vu qu'on se tape encore les mêmes musiciens avec sans doute le même arrangeur (Veneruso)... mais avec une partie grand orchestre grossi, du coup j'espère une section cuivres en plus des minettes aux cordes... et peut être le retour d'une grosse section percu. Au moins on entendra peut être vraiment les cordes cette fois (JP Scavino avait expliqué dans une interview doubler les cordes au synthé car la section était trop petite pour avoir un son ample pour les grandes salles... à part pour les chansons demandant un son de section réduite plus intimiste. Pour les gros sons de cortes les nanas apportaient, en plus de la déco, juste un petit grain noyé dans les sons de cordes de ces Kurzweil... mais très réaliste). Moi j'attaque en décembre... patience. J'ai quand même peur pour la voix.
  5. Au Palais des sports... plus personne ne passe au Summum: dommage c'était une super salle, mais trop petite pour les standards actuels (taille Zenith sinon rien).
  6. @l'anatole: la salle est totalement nulle, mais tant qu'on est de face (et pas sur les cotés) c'est parfait. Il faut préférer le gradin de face dans le prolongement du parterre... d'ailleurs c'est un carré or pour beaucoup de place. J'ai essayé le parterre la dernière fois, proche de la scène... à éviter absolument. Donc le plafond n'est pas forcement une mauvaise place (gradins pas très haut), surtout celui de face !
  7. Impossible de choisir ses places en ligne sur la FNAC depuis 2 jours: ça a marché qqs heures au début, puis plus rien ! Du coup j'ai utilisé le choix Automatique et ça tombe pile ou je voulais me trouver dans la salle: Yes ! Donc j'ai mon billet pour Grenoble début décembre... assez loin de la scène (mais face à la scène et proche de la régie son) pour avoir un bon son et une vue d'ensemble. En espérant que le froid ne soit pas fatal à sa voix. Comme la salle est poche de chez moi, je me suis lancé... même si j'avais juré de ne plus y retourner... mais avec une formation nouvelle (30 musiciens !!!) et donc de nouveaux arrangements, ça me botte. Et même si la voix ne suit pas, le show sera beau... et il y a toujours Auto-Tune pour aider un peu. Reste à attendre la sortie de l'album... sans doute un peu avant. Mais pas mal la stratégie: un passage radio en septembre où il ne sait pas s'il pourra rechanter un jour, aujourd'hui il ne sait pas trop s'il sortira les chansons avec ses anciens acolytes (mais une séquence studio avec un P Billon très excité). Il veut faire monter la sauce le Michel. J'attends une petite interview en février pour dire qu'il entre en studio avec pleins de super chansons... ah si seulement il pouvait faire un peu de lèche à Revaux pour une chanson, et rappeler son académicien préféré pour un texte... allez ne rêvons pas, cela s'annonce pas mal: on aurait déjà des sacrés textes avec des putains de vraies mélodies... désolé je m'emporte.